Campagne 2016: Santé. Aussi pour 1.3 milliard de personnes sans accès aux soins de santé

Campagne 2016: Santé. Aussi pour 1.3 milliard de personnes sans accès aux soins de santé

Nous nous souhaitons "Santé !" avec une évidence naturelle. Tant il est naturel pour nous de se souhaiter "santé ! " entre nous, tant il est difficile pour 1.3 milliard de personnes dans le monde d’avoir accès à la santé. Ils n’ont pas de médecin, d’hôpital ou pharmacie proche ou n’ont pas les moyens de se payer les soins. C’est une injustice, car la santé est un droit humain. Chaque personne mérite d’avoir accès à des soins en cas de maladie.

C’est pourquoi la campagne de 11.11.11 s’est axée sur l’accès à une bonne santé. C’est la deuxième année pour 11.11.11 en collaboration avec 19 organisations, d’œuvrer pour la protection sociale de chacun. L’année passée plus de 40.000 personnes ont appuyé la campagne. Au cours de cette deuxième année nous mettons l’accent sur les soins de santé.

Dans les pays du Sud aussi, des organisations œuvrent pour la mise en place d’une protection sociale. Vous en trouvez plus d’information à la page de www.socialprotection.world.

 

Pour les politiciens nous avons quatre revendications: 

1. Faire des soins de santé une priorité dans les politiques mondiales de santé.

Afin de permettre à chaque malade les soins adéquats, il est nécessaire d’avoir un système de santé accessible, adapté et de bonne qualité, sans discrimination. Pour cela il faut éviter la tendance de privatiser la santé et opter pour un financement solidaire (tel que des mutualités ou des fonds publics). La Belgique doit prendre l’initiative à ce sujet et devra mettre ce point sur les agendas au niveau international de manière systématique.

2. Appuyer d’autres pays dans le développement de leur système de protection sociale .

La Belgique dispose d’une connaissance et d’une expertise unique dans le domaine de la protection sociale. Elle devrait dynamiser ces aspects dans la coopération internationale et intégrer la protection sociale dans sa politique internationale. La protection sociale doit avoir une place centrale dans les objectifs Belges pour atteindre les objectifs de développement durable.

3. Exclure les services de santé des accords de commerce.

Un droit fondamental comme celui de la santé ne peut pas être soumis à des mesures du marché mondial libéralisé. Les pays doivent eux-mêmes maitriser les mesures pour développer et réaliser leur propre politique de santé. Sans courir le risque aux sanctions commerciales lorsqu’ils prennent des mesures pour un système de santé meilleur pour la population.

4. Garantir l’accès aux médicaments à prix abordables

Les intérêts commerciaux ont un poids prépondérant dans le développement des nouveaux médicaments et dans la protection de propriété intellectuelle. Renforcer la propriété intellectuelle de médicaments (patents) fait monter les frais pour les patients et les états. De même la production des médicaments génériques et moins chers devient plus difficile. La Belgique doit, au niveau de l’UE, s’opposer à cette tendance et plaidoyer pour des alternatives.

Afin de donner force à ces demandes, 11.11.11 lance une pétition sous forme d’une prescription médicale. 

 

Deel dit artikel