La coopération belge au développement et les états fragiles : un écart entre politique et pratique?

La coopération belge au développement et les états fragiles : un écart entre politique et pratique?

Près de la moitié des fonds de l'aide au développement belge prend la direction de pays partenaires dont les autorités n'ont pas la capacité, la volonté et / ou la légitimité de gérer efficacement les affaires publiques, d'assurer la sécurité et de sortir la population de la pauvreté.

Dans la mesure où les recettes traditionnelles de l'aide atteignent leurs limites dans ces 'États fragiles', une politique internationale a été mise au point durant la dernière décennie. Elle propose un projet détaillé en faveur d'une approche différenciée de l'aide à ces pays, dans le but d'accroître leur résilience.

La Coopération belge au développement souscrit aux engagements internationaux en faveur des États fragiles qui ont vu le jour dans la foulée de ce projet, par exemple les Principes pour les États fragiles (PEF) et le New Deal.

En 2013, une note de stratégie belge en faveur des situations fragiles a été approuvée. L'aspect positif des choses est que la Belgique poursuit son engagement sur ce  thème,  tant au niveau de  la politique internationale que dans sa propre politique de développement, en dépit du contexte difficile que nous connaissons.

La mise en œuvre de cette approche spécifique aux États fragiles n'est cependant pas une évidence : un écart sépare la politique de la pratique. Ce dossier réalisé en collaboration avec l'IPIS montre concrètement où se situe cet écart et il a pour but de susciter le débat sur le sujet.

Les études de cas qui ont été réalisées en RD Congo (dans les provinces de Bandundu, Province Orientale et Sud-Kivu) dans le cadre de cette étude montrent que l'application des principes de fragilité est un véritable défi que la Coopération belge au développement doit relever.

Ce dossier aborde principalement la coopération bilatérale directe, même si 11.11.11 a également élaboré un trajet similaire pour la collaboration non-gouvernementale dans les États fragiles.



Deel dit artikel

       


Gerelateerde artikels