AETA en EuRac roepen op tot kalmte

logo's AETA en EuRacDe laatste dagen in de aanloop naar de verkiezingen verlopen erg gespannen. De leden van de observatiemissie roepen alle kandidaten op om hun achterban te kalmeren en alle middelen in te zetten om de campagnes zo vreedzaam mogelijk af te sluiten.





Franse versie van het persbericht dat zaterdag verstuurd werd:

AETA et EurAc appellent au calme avant les élections de lundi

Le réseau Agir pour des Elections Transparentes et Apaisée (AETA), et le Réseau Européen pour l'Afrique centrale (EurAc) présents en RDC avec une mission d'observation électorale qui compte 90 observateurs internationaux et 3000 observateurs congolais, expriment leur préoccupation par rapport aux cas de violence qui se sont produit à l'occasion de la clôture de la campagne électorale dans le pays.

Les deux organisations appellent tous les acteurs notamment les partis politiques et les médias à assumer leur responsabilité dans le développement du processus et en particulier les partis politiques à appeler leurs militants au calme. AETA et EurAc demandent aux responsables politiques et aux candidats de clôturer la campagne de manière apaisée et de créer les conditions pour que les électeurs puissent se rendre aux urnes en sécurité le jour du vote.

Un environnement pacifique et apaisée permettrait aux observateurs nationaux et internationaux de faire leur travail d'observation efficacement, élément essentiel pour contribuer au développement pacifique du processus électoral.

Pour plus d'informations :

EurAc
Donatella Rostagno
Coördonatrice de la mission d'observation électorale
donatella.rostagno@eurac-network.org

AETA
Jerôme Bonso
Secrétaire Permanent
jbonso_linelit@yahoo.fr


Engelse versie van het persbericht dat zaterdag verstuurd werd:

AETA and EurAc call for calm ahead of Monday's elections in the Congo

The Réseau Agir pour des Elections Transparentes et Apaisées (AETA), and the European Network for Central Africa (EurAc), present in DRC with an electoral observation mission including 90 international observers and 3000 Congolese observers, express their concerns on the cases of violence that took place during the closing of the electoral campaign in the country.

The two organisations call on all the actors including the political parties and the media, to take responsibility for the electoral process and specifically the political parties to call their supporters to calm. AETA and EurAc demand the political leaders and all the candidates to close the campaign in a peaceful way and create the right conditions for voters to safely reach the polling stations on Election Day.

A peaceful environment would allow the national and international observers to work in an effective way, a vital element needed to contribute to a peaceful development of the electoral process.

For more information:
EurAc
Donatella Rostagno
Coordinator of the electoral observation mission
donatella.rostagno@eurac-network.org


AETA
Jerôme Bonso
Secrétaire Permanent
jbonso_linelit@yahoo.fr

 

Deel dit artikel