Psychologue/Pédagogue/ Travail social Projet chat francophone Centres de prise en charge des Violences Sexuelles

Date limite d’inscription : 6 août 2019

Service : Université Gand-ICRH, Projet pilote Chat Violences Sexuelles

Type de contrat : Assistant(e) scientifique pour une durée déterminée 

Diplôme :  Master Psychologie/ Master Sciences sociales / Master Travail social

Occupation :  60 %

Entrée en service :  dès que possible, au plus tard le 9 septembre 2019

Durée du contrat : jusqu’au 31 décembre 2019 (avec prolongation éventuelle)

Lieu de l’emploi :  UGent-ICRH

Rémunération : assistant(e) scientifique               

  1.      Pilotage Centres de prise en charge des Violences Sexuelles
  2.      Description de la fonction

L’International Centre for Reproductive Health de l’unité d’étude pour la Santé publique et les Soins de santé primaires de l’Université Gent (Gand) a coordonné, sur ordre de l’autorité fédérale, l’étude pilote concernant les Centres belges de prise en charge des Violences Sexuelles. Ces centres de prise en charge multidisciplinaires pour les victimes des violences sexuelles ont commencé en octobre 2017 dans 3 hôpitaux belges, notamment, UZ Gent (Gand), CHU St Pierre (Bruxelles), CHU Liège (Liège) et sont maintenant consolidés après une évaluation positive.

Comme de nombreuses victimes de violences sexuelles ont du mal à s'exprimer, le projet prévoit également que les victimes et leurs aides peuvent se contacter anonymement par le biais d'une ligne de chat. Depuis avril 2019, UGent-ICRH pilote une offre de chat en néerlandais sur le site www.seksueelgeweld.be. Ce nouveau canal, facilement accessible, permet aux victimes de violence sexuelle de parler gratuitement et anonymement à des professionnels. La ligne de chat répond à des questions sur la violence sexuelle et les soins existants et offre une oreille attentive aux victimes de violence sexuelle et à leurs aides.  Au cours des conversations, les victimes sont entendues, elles sont informées de ce qu'un centre de prise en charge peut leur offrir après la violence sexuelle et elles reçoivent également un soutien dans leur recherche d'aide complémentaire.

Dans un centre de prise en charge, les victimes de violences sexuelles peuvent obtenir toute l'assistance possible en un seul endroit. Le personnel, composé d'infirmières médico-légales et de psychologues, est spécialement formé pour fournir une assistance médicale, médico-légale et psychologique aux victimes de violences sexuelles. Si la victime le souhaite, elle peut déposer une plainte auprès de la police par le biais d’un interrogatoire effectué par un inspecteur des mœurs au Centre de prise en charge des Violences Sexuelles. Les centres de prise en charge des violences sexuelles sont accessibles jour et nuit, mais tout le monde n'ose pas faire le pas immédiatement. Avec cette offre spécifique de chat animée par des psychologues, nous essayons de faciliter l'accès aux centres de prise en charge.

UGent-ICRH souhaite recruter deux assistant(e)s scientifiques pour tester et évaluer la Ligne chat francophone de prise en charge des Violences Sexuelles. Les tâches des assistants comprennent :

-          Essai de la ligne chat en français.

-          Offrir la première prise en charge aux victimes de violences sexuelles par le biais de la ligne chat.

-          Faciliter l’accès au Centre de prise en charge des Violences Sexuelles pour les victimes de violences sexuelles par le biais de la ligne chat.

-          Faire connaître la ligne chat aux organisations d’aide médico-sociale et au large public.

-          Rapporter le pilotage de la ligne chat.

-          Effectuer toutes ces activités en étroite collaboration avec l’assistant(e) scientifique et sous la direction du coordinateur de l’étude pilote Centres de prise en charge des Violences Sexuelles.

Les candidats à cette fonction :

  • Ont un diplôme de licence /Master Sciences sociales /Psychologie/Sciences pédagogiques /Travail social
  • Sont sensibilisés et/ou ont de l’expérience avec l’aide de première ligne
  • Peuvent parfaitement communiquer par écrit et communiquer de façon responsable et méthodique en ligne. Sont compétents en matière d’ordinateur et d’ICT.
  • Disposent d’une bonne expérience de travail avec les victimes des violences sexuelles, ce qui constitue un atout
  • Disposent d’une bonne expérience en matière d’aide en ligne, ce qui est une valeur ajoutée
  • Doivent être disposés à travailler le soir et pendant le week-end. La ligne chat sera ouverte jusqu’à 22 heures, le soir, et pendant le week-end.
  • Maîtrisent parfaitement le français (niveau langue maternelle) et couramment le néerlandais oralement et par écrit. Des connaissances de l’anglais sont un atout.
  • Font preuve d’empathie, sont enthousiastes et proactifs
  • Peuvent travailler de façon autonome et fonctionnent bien dans une équipe
  • Sont flexibles et peuvent s’adapter aux besoins du métier
  • Ont de parfaites aptitudes communicatives et organisationnelles interculturelles

Pour de plus amples informations concernant le poste vacant, contactez Prof. dr. Ines Keygnaert : ines.keygnaert@ugent.be. Envoyez, le plus vite possible, vos lettres de candidature et un CV détaillé à ines.keygnaert@ugent.be et jana.verplancke@ugent.be et au plus tard, le 6 août 2019. N’attendez pas plus longtemps ! Les entretiens de sélection auront lieu le lundi 19 août 2019.

Details
  • Betaalde job
  • Deeltijds
  • Online sinds
  • Solliciteren voor
    bij Ines.Keygnaert@ugent.be
  • Indiensttreding: zo snel mogelijk
Meer informatie Werkgever
ICRH Belgium - Ghent University
C. Heymanslaan 10
9000  Gent